Créer un site internet

L'EMPATIQUE ET LE SYNDROME DU SAUVEUR

  • L'empathique et le syndrome du sauveur

    Un empathique est une personne qui a la faculté naturelle de se connecter à toutes formes vivantes et d'en ressentir les émotions (positives et négatives) à l'intérieur de lui comme si elles étaient les siennes.Cette faculté est due grâce au très grand développement de ses 5 sens physiques et aussi des sens dit extra-sensoriels. Les perceptions extrasensorielles c'est-à-dire, celles perçues par les sens qui permettent de percevoir en dehors des organes et donc du corps physique, désignent un échange d'information entre une personne et son environnement.

    -> Les principales formes de perception considérées comme extrasensorielles sont :

    -> La télépathie qui est un échange psychique d'information à distance entre deux ou plusieurs personnes ;

    -> La clairvoyance qui la connaissance d'un événement qui s'est produit à distance ;

    -> La clairaudience qui est la réception d'informations, de voix, de signaux;

    -> La précognition qui est la connaissance d'information portant sur un événement qui ne s'est pas encore produit ;

    -> La rétrocognition qui est la connaissance de faits passés impossibles à connaître selon les voies ordinaires .

    Avec un tel arsenal à sa disposition l'empathique est un puits de savoir. Car comparé à la moyenne des gens qui l'entoure, il capte un nombre considérable d'informations visibles et invisibles. Cette récolte volontaire ou non de la part de l'empathique le met dans des situations parfois compliquées et douloureuses.

    Beaucoup d'empathiques ont ce que la société appelle

    « un problème »!

    Et oui !

    LE SYNDROME DU SAUVEUR !!!

    En effet, l'empathique, dans cette société malade et aux valeurs inversées, a le gros défaut de faire passer les autres avant lui-même ! C'est grave Docteur ? Oh, que oui et tu n'as pas idée à quel point ?

    Aujourd'hui, si tu te sens dans le rôle du « sauveur » et bien tu as un « syndrôme » tu es forcément considéré comme étant atteint d'une pathologie mentale qui peut te mener tout droit à la folie.

    Pense-donc, tu trouves ça normal, toi, qu'il y ait

    des gens qui priorisent la survie des autres avant la leur,

    en 2018 !

    Nous vivons un effondrement progressif de notre civilisation parce que ce modèle est arrivé à son terme et à sa propre auto-destruction. Ce modèle économique de consommation et d'organisation de la vie sociale se meurt parce qu'il est fondamentalement « ANTI-VIE »

    Alors pourquoi les empathiques ont cette mémoire, cet instinct de survie, pardon de « sauver » ( lapsus révélateur, non?) les autres avant eux-mêmes ?...

    Et puis d'abord, de les sauver de quoi ? Bah, réfléchis deux secondes et vu le contexte tu comprendras qu'un empathique veut te sauver de ta propre auto-destruction.

    Un empathique ira jusqu'à vouloir sauver un pervers narcissique qui est le pur produit de ce système et le symptôme psychologique de sa maladie de dégénérescence. Car « le système » est une entité matérielle, économique, religieuse, psychologique ou toutes ses composantes sont contaminées par la cupidité, l'avarice, la volonté de dominer dans une structure pyramidale hiérarchisée... Ou la nature est un bien de consommation courante.Voilà, ce que l'on devient lorsque l'on se déconnecte de la nature, des autres … Un être vide, froid, sans vie, un zombie des temps modernes ! Pas très attractif, en ce qui me concerne !

    Si ce n'est pas de l'amour inconditionnel que de vouloir sauver la vie de celui qui détruit, sans jugement de ses actes et de ce qu'il est fondamentalement ! Des fois, que l'on pourrait maintenant où plus tard le ramener vers l'amour... C'est ce qui est le plus souffrant pour un empathique...

    Abandonner la croyance que l'on ne peut pas sauver tout le monde, fût un constat terrible !

    Alors, cher empathique, réfléchis à la pertinence de ces discours qui te disent que tu dois dépenser ton argent dans tes tas de formation pour atteindre l'amour inconditionnel. Tu n'as pas l'impression d'y être déjà et de l'avoir prouvé ! Mais on te dira que tu es responsable de ton malheur parce que tu as « la maladie de la dépendance affective ». Et oui, cette force quasi-surnaturelle qui est en toi et qui te pousse à aimer tout être vivant envers et contre tout ! En effet, c'est parce que tu n'es pas capable de t'aimer « toi » tout seul, que tu as besoin d'un autre être qui t'aime en retour.

    Ah, pardon, je croyais que l'amour était une énergie d'échange et que fatalement, pour qu'elle circule il fallait qu'il y ait au moins 2 personnes !

    Ah bon, alors si je m'aime de moi à moi, en circuit fermé, cela veut que je m'ouvre aux autres !!!! Euh, ce n'est pas la manière du pervers narcissique d'aimer !

    Pour toi, cher empathique il n'y a qu'une chose à comprendre c'est que l'on ne peut pas aimer et être aimé de tous et par tous, dans ce système dualiste basé sur l'opposition, plutôt que la complémentarité.

    C'est ainsi, c'est triste mais plus vite tu l'intègres et plus vite tu t'en délivreras.

    POURQUOI CET ACHARNEMENT POUR UN EMPATHIQUE A VOULOIR SAUVER LA VIE DE SON PROCHAIN ?

    La réponse est d'une telle simplicité qu'elle en est consternante. Tout simplement parce que les empathiques actuellement présents sur terre sont les descendants directs des peuples ancestraux qui vivaient en tradition tribale et clanique. Que ce soit par la génétique (filiation par le sang) où par la réincarnation (des âmes qui ont fait le choix conscient de revenir maintenant alors qu'elles n'étaient par revenues depuis un moment). Le nombre d'âmes issus de ces peuples est considérable et pourquoi à ton avis, une telle convergence à ce moment crucial de notre histoire ?

    Et oui, bon nombre de ces descendants ont déjà vécu des fins de civilisations et ont vu la fin de leurs tribus. Si toi empathique tu es là aujourd'hui c'est parce que tu as une mission. Et tu le sais, depuis toujours …

    Faire que ta tribu, ton clan ne disparaissent pas dans le néant du consumérisme !

    Il est donc temps pour toi, empathique, de sortir tes armes redoutables de combat :

    L'amour et la créativité.

    Parce qu'il fût un temps, où ces valeurs de sacrifice de soi pour le bien de la communauté était considérée

    comme la preuve d'une infinie bonté de cœur et la plus haute valeur morale.

    Aujourd'hui, qu'en reste-t-il ?

    Bah, tu es juste un taré qui a besoin d'une bonne psychanalyse !

    Bien entendu, les spiritualistes New Age vont te dire que NON, NON tu dois te sauver, toi, en premier et les autres après !Tu n'as pas à te sacrifier pour les autres !

    Euh, ce n'est pas la définition de l'individualisme ? Je crois que l'on vient de donner ces derniers millénaires et que c'est un échec total …

    Et si on essayait la « voie du milieu » pour sortir du binaire pour entrer dans le ternaire...

     

    MERCI POUR VOTRE GOUTTE DE COLIBRIS

    Chrystelle