Créer un site internet

Billets de de-almeida-chrystelle

  • L'apithérapie et le venin d'abeille

    Images

    DEFINITION

    Du latin /apis/ pour abeille, l'apithérapie consiste à utiliser les produits récoltés, transformés ou secrétés par l'abeille                                                                

    • le miel,
    • la propolis,
    • le pollen,
    • la gelée royale,
    • et le venin d'abeille, à des fins diététiques et thérapeutiques.

    Essain abeilles

    Ces ouvrières, les abeilles sont créatrices de véritables richesses aux vertus médicinales surprenantes...

    HISTORIQUE

    Depuis le début des années 1950, des études menées un peu partout dans le monde ont permis de mieux comprendre les vertus du miel, de la propolis, de la gelée royale, du venin d'abeille pour soigner :

    • les affections rhumatismales et arthritiques chroniques,
    • certaines maladies inflammatoires comme les tendinites et les bursites, ainsi que la sclérose en plaques.

    Les connaissances médicinale du venin d'abeille remontent à la plus haute Antiquité. De même, Hippocrate (460-377 av J-C), le père de la médecine, considérait le venin comme un remède idéal pour traiter l'arthrite et les problèmes d'articulations. Au XIXème siècle, le médecin autrichien Philippe Terc, utilisait le venin d'abeille pour traiter les maladies rhumatismales. Dans son rapport publié en 1888, il signale qu'aucune complication n'est apparue durant les 25 ans au cours desquelles il a traité plus de 500 patients souffrant de rhumatismes, et pratiqué plus de 39000 traitements.

    Charles Mraz a pratiqué pendant plus de 60 ans à la fois comme apiculteur et thérapeute, dans l'état du Vermont aux Etats-Unis, jusqu'à sa mort en 1999. En 1928, Franz Kretchy a mis au point une technique permettant de contourner l'application directe du venin par piqûres d'abeilles en injectant une solution à l'aide d'une seringue. Des recherches récentes ont permis d'identifier, qu'en effets certains agents étaient anti-inflammatoires, notamment l'adolapine et la mélittine. Reconnue pour être 100 fois plus puissante que l'hydrocortisone, la mélittine stimule la production de cortisol, une hormone stéroïdienne qui agit aussi comme anti-inflammatoire. Ces composants ont une action tonifiante et sitmulante, de renforcement du système immunitaire et détoxique l'organisme. Environ 2% de la population serait allergique au venin d'abeille. Cette allergie peut s'avérer fatale. Il est donc préférable de subir un test d'allergie, avant toute injection. Il est recommandé de toujours avoir à sa portée un auto-injecteur d'épinéphrine (Epipen, Twinject).

    PROPRIETES DU VENIN D'ABEILLE

    • Analgésique,
    • Anti-inflammatoire,

    PATHOLOGIES (à savoir que l'apithérapie n'est pas reconnue donc bien sûr, s'assurer du sérieux du praticien)

    • Tendinite : 2 à 3 séances de deux à dix piqûres suffiraient.
    • La sclérose en plaques : Deux traitements par semaine, à raison de 25 à 30 piqûres chaque fois.
    • L'arthrite : en pastilles
    • Affections cutanées.

    2 METHODES D'INJECTIONS :

    • Par piqûres d'abeilles, en posant directement l'abeille sur la peau, mais l'abeille meurt au bout de quelques heures. Donc dans un soucis de préservation de l'espèce, il est mis au point divers techniques d'extraction.

    Venin d abeille

    • A l'aide d'une seringue, contenant une solution de venin dilué.

    AUTRES MODES D'ADMINISTRATIONS

    De nombreuses préparations à base de venin d'abeille existent notamment sous forme de crèmes, de lotions, en comprimés, en gouttes, en pastilles et sous formes de produits homéopathiques.

    Venin et acupuncture

    Les Chinois conjuguent l'acupuncture et le venin d'abeille pour traiter : l'épilepsie, l'incontinence et les troubles arthritiques.

    PRECAUTIONS D'EMPLOI

    Les effets secondaires sont assez modérés, mais un choc anaphylactique n'est pas à exclure. D'autant, que l'allergie peut se révéler quelques semaines plus tard.

     

     

     

     

×